Trucs du mois
banniere-page
01 juillet 2016

Le truc no 19

kerapoxy

Comment réussir votre coulis époxy

Le coulis époxy a mauvaise réputation : bon nombre d’histoires circulent à l’effet, que le coulis sècherait trop rapidement et serait très difficile à laver. Cependant, aucun coulis sur le marché n’est aussi résistance aux substances chimiques, ce qui en fait un coulis très intéressant pour les comptoirs, les douches en céramiques et tours de bain ainsi que pour les planchers soumis à des conditions difficiles. C’est un coulis qui s’entretient très bien et qui est (presque) imperméable lorsqu’il est installé à la verticale. Malgré sa mauvaise réputation le coulis époxy que nous utilisons, le Kerapoxy de Mapei, est relativement simple à installer, même pour quelqu’un de peu expérimenté, pourvu qu’on l’on respecte certaines règles.

 

Le coulis Kerapoxy, c’est quoi?

Le coulis époxy Kerapoxy comprend deux parties, soit une pâte pré-mélangée et colorée et un durcisseur liquide que l’on mélange selon les consignes du fabricant (ces consignes sont incluses dans chaque unité de coulis). Pour se faciliter la vie, on utilise le format 946ml (plutôt que le 3,79L) qu’on mélange au complet, que l’on étend au complet et que l’on lave au complet.

 

La préparation

Comme pour n’importe quel coulis, assurez-vous que votre surface soit propre afin d’éviter de décolorer vos joints de coulis. Aussi, ayez en main les bons outils. Mapei recommande un tampon blanc à récurer et une éponge en cellulose. Nous avons faits nos tests et nous préférons utiliser une éponge époxy verte  « QEP » qui est beaucoup plus abrasive qu’une éponge à coulis classique sans toutefois risquer d’endommager quoi que ce soit. Nous utilisons aussi une éponge à coulis standard « QEP » ainsi qu’une flotte (ou « étendeur ») à coulis époxy « Barwalt ».

 

L’application et le lavage

En utilisant la flotte à coulis époxy, vous étendez votre coulis joint par joint, contrairement au coulis ordinaire que vous étendez sur toute la tuile. Aussi, vous devez, en tenant la flotte à 90 degrés, ramasser l’excédent de coulis sur la céramique (ça fera cela en moins à laver!). Un fois votre coulis étendu (disons la moitié de votre contenant de 946ml), vous pouvez commencer à laver. Utilisez deux chaudières d’eau tiède ou même chaude (idéalement) et portez des gants. Rincez votre éponge époxy dans la première et l’éponge standard dans la deuxième. Le lavage doit être fait en deux étapes. Tout d’abord, vous lavez avec des mouvements circulaires avec votre éponge époxy afin d’enlever le plus gros du coulis et de l’attendrir. Ensuite, avec votre éponge standard, vous faites la finition en lavant en diagonal par rapport au joints. Faites attention à ne pas vider vos joints : c’est le piège du coulis époxy car il demande un bon lavage. Pour les deux étapes du lavage, assurez-vous de rincer votre éponge fréquemment et de changer votre eau de lavage au besoin. Enfin, quand tout est fini, inspectez votre travail ainsi que les environs pour vous assurer qu’il n’y a pas de coulis époxy qui est tombé à des endroits inappropriés (fond de douche, armoires, bois franc, etc.). Ce type de coulis devient extrêmement dur mais il prend trois jours à durcir, donc il est encore possible de réparer des gaffes même le lendemain.

 

En respectant les quelques conseils ci-haut, vous serez en mesure d’installer ce type de coulis sans problème mais pas sans dépense d’énergie! Le coulis époxy exige plus de vigueur tant au niveau de l’application que du lavage. Enfin, sachez que s’il reste des résidus de coulis époxy ou d’époxy (un fini granuleux au toucher mais difficile à voir), Mapei offre un savon pour résidu d’époxyde très efficace (dissolvant pour pellicule de coulis époxyde UltraCare) et qui peut être utilisé jusqu’à deux semaines plus tard (nous l’avons utilisé même deux mois plus tard avec succès) pour résoudre ce type de problèmes.

 

Fiche technique du coulis et mortier époxyde de qualité supérieur Mapei Kerapoxy.

 

 

kerapoxy
Pour plus d’informations
sur les trucs
du mois